Master Professionnel Métiers du Livre et de l'édition

Erreur
  • JFolder::folder : le chemin n'est pas un répertoire. Chemin : templates/ja_rave.v2.5.4/themes

La promesse de l'aube

 

Pierre Niney dans le rôle de Romain Gary et Charlotte Gainsbourg dans celui de Mina Kacew, la mère de ce dernier : le ton est déjà donné !

La Promesse de l’aube par le réalisateur Eric Barbier, sorti le 20 décembre 2017, est encore à l’affiche.

C’est donc l’adaptation du roman du même titre écrit par Romain Gary en 1960. Nous sommes alors face au récit de sa propre histoire : de son enfance en Pologne, jusqu’à son adolescence niçoise, en passant par ses exploits durant la Seconde Guerre mondiale. C’est à travers cette œuvre que l’écrivain se révèle. Il lève le voile sur cette jeunesse qui est, finalement, la source de tout ce qu’il a pu entreprendre dans sa vie.

Cette vie, de romancier, de militaire, de diplomate, c’est à sa mère qu’il la doit. Mina Kacew apparaît comme une mère excentrique, parfois tyrannique. Son rêve le plus cher ? La réussite de Romain.

« Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France – tous ces voyous ne savent pas qui tu es ! »

Ainsi, Romain, dont le principal objectif est la fierté de sa mère, fera tout son possible pour rendre hommage à cet amour sans bornes et deviendra finalement l’un des plus grands écrivains du XXème  siècle.

Ce film touchant mérite vraiment d’être vu : les personnages sont attachants et le jeu des acteurs est surprenant. Alors, si vous ne connaissez pas la vie de ce cher Romain, courez-y ! Si vous la connaissez déjà, courez-y quand même vous savez, comme moi, qu’on ne s’en lasse pas...

 

Camille Vautrin, Master 1 Métiers du livre et de l'édition